La vie de ces récifs coralliens n'est rendue possible que par l'existence d'une symbiose entre des coraux constructeurs de récifs ou coraux hermatypiques et des algues unicellulaires. Ces algues, connues sous le nom de zooxanthelles, résident à l'intérieur des cellules des polypes coralliens. Leur densité atteint un à deux millions d'individus par cm² de tissu corallien. Leur bon développement et leur bon fonctionnement est conditionné par des exigences écologiques strictes :

* la température (optimale entre 25 et 29°C),
* une bonne luminosité et une bonne salinité,
* l'hydrodynamisme,
* la sédimentation,
* les substances organiques,
* la profondeur (entre 0 et 30m).