Les serpents de mer ont des écailles et une queue plate comme une rame avec un tête de serpent terrestre. Les narines situées au sommet du museau, leur permettent de venir respirer en surface tout en ayant le corps immergé. Ils sont capables de rester sous l’eau pendant plusieurs heures. Etant obligés de venir respirer à la surface on les trouve en général dans des eaux peu profondes. Vivipares, ils mettent bas sous l’eau. Les serpents marins vivent près des côtes ou en pleine mer. On ne les trouve que dans la zone Indo-Pacifique ou l’on y recense une cinquantaine d’espèces. Le tricot rayé de Nouvelle-Calédonie est l’un des plus connus.

Les serpents de mer ne sont en aucune façon une menace à moins qu’on ne les provoque. Leur morsure est cependant mortelle, il ne faut donc en aucun cas les manipuler ou les provoquer. Certaines espèces ont un venin 40 fois plus mortel qu’un serpent terrestre. Ils peuvent s’approcher des plongeurs par curiosité. Notamment la nuit où attirés par la lumière des lampes de plongée ils peuvent suivre les plongeurs pendant un certain temps. Il suffit de rester calme et le serpent continuera son chemin.

Souvent confondues avec les serpents, les anguilles-serpents, en tant que poissons, ont une tête et une bouche de poisson et une longue nageoire dorsale. De plus elles ne sont pas venimeuses mais la morsure peut être douloureuse.