Voici ce qui se passe en temps normal. Sachant que les vents sont proportionnels à la différence de pression entre 2 points et qu'ils se dirigent des hautes pressions vers les basses, plus la pression près de l'Indonésie/Australie est basse et plus la pression près de l'Île de Pâques est élevée, plus les alizés, balayant le Pacifique tropical de l'est vers l'ouest, sont puissants. Ces vents "accumulent" de l'eau chaude à la surface du Pacifique ouest, à un tel point que la surface de la mer est d'environ 50 cm plus haute près de l'Indonésie qu'en Équateur.

Par opposition, l'eau du Pacifique, près des côtes de l'Amérique du Sud, est presque 8C plus froide, à cause du brassage qui remonte les eaux froides des profondeurs à la surface du Pacifique est et central. L'eau froide le long de l'équateur, refroidit l'air au-dessus, le rendant trop dense pour qu'il puisse s'élever et ainsi causer de la convection. La partie est de l'océan demeure donc sans nuage, alors que l'eau chaude, située dans l'ouest de cet océan, fournit énormément d'énergie et d'humidité pour créer une large zone d'intenses orages, près de l'Indonésie.