Cousin des rascasses, le poisson-pierre ou synancée est souvent confondu avec le scorpion-diable ou poisson cirrheux. Ce poisson est extrêmement bien camouflé, ressemblant plus à un rocher ou du corail mort. En effet la couleur de la peau est adaptée au substrat et peut varier du blanc sale au noir en passant par l’orange. D’une longueur d’environ 35 cm (taille adulte), il a un corps massif et une tête très volumineuse avec une bouche large en avant sur le haut de la tête. Il se nourrit essentiellement de poissons et de crustacés de même taille que lui. Sa distribution va de la Mer Rouge à toute la zone Indo-Pacifique.

Le poisson-pierre est le poisson le plus venimeux au monde, il possède 13 épines dorsales, suffisamment aiguisées pour percer du caoutchouc et qui sont chargées de venin mortel relâché si on marche dessus. La nageoire dorsale repliée vers l’arrière est totalement invisible mais elle se dresse au moindre danger. Se cantonnant dans des eaux peu profondes sur des fonds sableux et de nature indolente il est une menace pour les baigneurs et plongeurs. Afin d ‘éviter un problème, le meilleur moyen est de marcher en soufflant le sable avec un pied puis l’autre lorsque vous vous promenez en eau peu profonde ou de porter des chaussons à semelle rigide.