Les méduses ne sont pas des poissons mais elles sont des cousines proches des coraux, hydroïdes et anémones. Il existe plusieurs familles de méduses mais la plus connue sur les côtes françaises est la méduse commune ( Aurelia Aurita). Les méduses sont composées principalement d’eau et absorbent l’oxygène directement de l’eau environnante. Elles possèdent toutes des filaments urticants (nématocystes) dans des bras qui font entre 1 cm à 3.6 mètres de long. Ces bras, disposés au centre de l’ombrelle en forme de disque ou de coupole, sont utilisés comme des cannes à pêches. Quand la méduse rencontre une proie, les nématocystes rejettent des milliers de petites fléchettes la paralysant; La nourriture est généralement composée de petits organismes mais les espèces de grande taille absorbent essentiellement du plancton. Les nématocystes peuvent continuer à piquer même si les tentacules sont séparés du corps de la méduse.

Les méduses s’orientent grâce au soleil et se retrouvent en grand nombre à la fin de l’été en vue de la reproduction. Certaines espèces se rassemblent en colonie et peuvent alors dépasser les 10 mètres comme le Siphonophore arbre-de-Noël. D’autres disposent de tentacules ,ourlant la bordure de l’ombrelle, d’une longueur importante comme la Physalie(appelée aussi vaisseau portugais) qui possède des tentacules d’une longueur de 3 à 10 mètres en général, mais qui peuvent parfois atteindre les 30 mètres.

Bien que la plupart des piqûres de méduses soient sans conséquence pour les humains, d’autres peuvent être très douloureuses et laisser des traces. Quelques espèces comme la méduse coffre (aussi connue sous le nom de la guêpe des mers) ou la Physalie peuvent être mortelles. On trouve des méduses dans toutes les mers et tous les océans du globe.

Le« Jellyfish lake » de Palau en Micronésie et le « Kakaban lake » en Indonésie sont les deux seuls endroits au monde où l’on trouve une concentration de plusieurs milliers de méduses non urticantes.