Les coraux de feux et les hydroïdes sont des cousins proches des méduses, anémones et autres coraux. Ils possèdent tous des cellules urticantes appelé nématocystes, qui renferment des milliers de minuscules fléchettes vénéneuses qui en contact avec la peau cause une sensation douloureuse et de brûlure.

Les coraux de feux ressemblent à des coraux durs morts, Ils forment des colonies qui peuvent atteindre 1 mètre verticalement pour le corail de feu réticulé, et en fusionnant peuvent former des massifs importants comme le corail de feu feuillu. Ils peuvent être en forme de branches ramifiées, de plaques ou de plateaux mais toutes les espèces possèdent la même caractéristique : une bordure blanche ou marquée sur chaque branche et de fine texture contrairement aux autres coraux durs. Les espèces les plus courantes sont de couleur moutarde. Elle se nourrissent d’organismes planctoniques et vivent entre la surface et 15 mètres de profondeur environ. On trouve des coraux de feu en Atlantique tropical et dans toute la zone Indo-Pacifique.