Dugong

Taille max :


3.3 m

Description :


Il ressemble, par son aspect extérieur, plus aux cétacés que le lamantin. Cela est surtout dû à sa nageoire caudale, assez nettement échancrée, qui rappelle celle des cétacés. Son corps est plus fusiforme que celui des lamantins et son museau se termine en « plaque rostrale » entourée de vibrisses sensorielles courtes et nombreuses. Ils possèdent 12 molaires et une peau lisse couverte de poils courts et soyeux.

Reproduction :


Les femelles sont unipares et mettent bas après une gestation de 13 à 14 mois. Le nouveau né mesure entre 1m et 1,5m de long et pèse 20 kg environ. Au cours de sa vie , une femelle dugong ne donne naissance qu’à 5 ou 6 petits.

Distribution :


Seul sirénien dans la zone Indo-Pacifique, le dugong fréquente les côtes du sud-est de l’Afrique jusqu’à la mer rouge, le golf persique, la cote ouest de l’Inde jusqu’au Sri Lanka, et les îles de l(Indonésie jusqu’aux îles Ryukyu, au nord, et aux côtes de l’Australie au dessus du 30e parallèle, au sud.

Regime alimentaire :


Les dugongs se nourrissent principalement de différentes espèces de zostères. Ces plantes, différentes des algues, sont assez longues. Les dugongs sont friands de leur rhizomes riches en glucides qu’ils déterrent au fond.

Les plongées associées


Rabaul

Pacifique > Papouasie Nouvelle Guinée

  • A partir de 5000 €

Une des plus belles croisières au monde

Les pays associés :

Papouasie Nouvelle Guinée